Accompagnateur(trice) nature

Date d'émission: 

01/12/2016

Type de fiche: 
métier
Famille de métier: 
4 - Communication, valorisation
Typologie: 
Métiers contribuant à la préservation de la biodiversité
Finalités du métier : 

L’accompagnateur(trice) nature organise et guide des sorties en espace naturel, informant et sensibilisant les participants sur les écosystèmes et la biodiversité. Il ou elle intervient en espace naturel pour tous types de sports et d’activités dans tous les milieux naturels, en veillant à encadrer ses participants en toute sécurité, en respectant scrupuleusement les espaces et les espèces et en agissant en conformité avec la règlementation en vigueur.

Missions et activités principales : 

Organiser et préparer des sorties en espace naturel :

Concevoir le contenu et les modalités d’une sortie en fonction du besoin,
Recueillir des informations sur la durée, le nombre de participants, les spécificités de sa prestation et de l’environnement naturel concerné, les conditions d’accès et de météorologie,
Organiser la logistique de la sortie (établir les demandes d’autorisations, assurer les réservations nécessaires),
Assurer les repérages et préparer les commentaires,
Assurer un suivi qualité des prestations effectuées et adapter les suivantes en fonction.

Encadrer et accompagner les participants aux sorties nature :

Accueillir et informer les participants,
Conduire, fédérer et encadrer les participants en parfaite sécurité, alerter et apporter les premiers secours en cas d'accident,
Réaliser un accompagnement sportif ou naturaliste dans son domaine d’expertise,
Assurer les formalités administratives lors de l'accompagnement d'un groupe (confirmation d'hébergement, règlement des dépenses ...) et rechercher des solutions en cas d'aléas,
Adapter en direct le déroulement de l'activité aux capacités du groupe, aux conditions de pratique et de météorologie.

Sensibiliser le public au cadre d’activité et au cadre naturel :

Informer et sensibiliser les participants à la préservation de l’environnement, au respect des écosystèmes, du patrimoine du territoire traversé,
Participer à des présentations ou animations en vue de favoriser la connaissance et le développement des activités concernées,
Former d’autres accompagnateurs dans le cadre de son domaine d’expertise et transmettre les bonnes pratiques environnementales,
Planifier, proposer ou participer à des activités complémentaires (animation, spectacles, activités culturelles...), selon la demande.

Compétences requises

Connaissances :

Environnement géographique et naturel (milieu, climat, dangers...)
Expertise technique (activités) et/ou naturaliste
Règles de sécurité en espace naturel (des biens et des personnes)
Techniques relationnelles de gestion de groupe
Gestes d’urgence et de premier secours

Savoir-faire :

Conduite et encadrement de public en milieu naturel selon sa spécificité
Accueil du public
Pédagogie, animation de groupe
Orientation (carte, terrain) et utilisation de matériel de navigation (GPS, VHF, radar, boussole…)

Savoir-être :

Relationnel (écoute, empathie, sociabilité)
Sens de l’observation
Organisation, logique
Respect (règlementation, consignes de prudence)
Sang froid

Exercice du métier

Conditions et moyens :

Ce métier mobile implique de nombreux déplacements pour repérage, encadrement et conduite de groupes en milieu naturel plus ou moins isolé, dans tous types d’environnements. Il peut impliquer un éloignement du domicile pendant plusieurs jours et une forte amplitude horaire (pics d’activité en haute saison, amplitude journalière en fonction du programme et des conditions de pratique…). Selon les activités concernées, l’exercice du métier peut être soumis à certaines certifications obligatoires (brevets d’aptitudes, diplômes d’accompagnateur en moyenne montagne, secours ou habilitations spécifiques…).
Le métier réclame une bonne condition physique, une forte polyvalence et disponibilité à tout moment en phase d’encadrement de groupe et d’activité. Il s'exerce essentiellement en milieu naturel et est soumis à une forte saisonnalité (flux touristiques, périodes de pratique de certaines activités).
Pour une pratique respectueuse des espaces et des espèces fréquentés, une bonne connaissance de la biodiversité locale et des enjeux est nécessaire. Le sens des responsabilités, les notions de sécurité et de préservation des espaces naturels sensibles sont inhérentes à l’activité professionnelle.

Evolution :

Le métier est impacté par les évolutions techniques et le développement de nouvelles formes de pratiques sportives ou de découverte (ski de randonnée, paddle, vélo à assistance électrique…). Les activités d’accompagnement nature s’inscrivent de plus en plus souvent dans le cadre du développement de l’écotourisme. Les accompagnateurs nature peuvent intervenir dans le cadre de certifications attestant leur sensibilité aux pratiques d’écotourisme (marques Parcs, volet 3 de la charte du tourisme durable, démarches qualité…) ou à l’accessibilité (Tourisme et handicap).

Risques spécifiques :

Risqués liés au travail en milieu naturel potentiellement isolé et par toutes conditions (risques de chutes, de noyade...). Risques propres aux spécialités d'accompagnement et des environnements naturels où ils sont amenés à progresser (haute montagne, falaises, cavités etc.).
Exposition potentielle à des maladies infectieuses et parasitaires (maladie de Lyme, tétanos, rage, leptospirose, etc.).
Risques liés aux déplacements, risque d’altercation ou d'incivilité (lié au contact avec le public).

Accés

Missions et activités spécifiques: 

Peut être amené(e) à :

Assurer la gestion administrative et financière de ses activités
Développer le volet sensibilisation et animation auprès du public
Faire connaître ou diffuser les informations concernant la ou les prestations concernées
Préparer et conduire un animal pour la randonnée et procéder à ses soins (chevaux, ânes, chiens de traîneaux, etc.)
Intégrer une équipe de secours dans sa spécialité

Spécialités métier :
(Selon les cas et l’organisation du travail) 

Les spécificités concernent les conditions d’aptitude de l’accompagnateur(trice) nature et les conditions de pratique et de sécurité des différentes activités (randonnée, moyenne ou haute montagne, équitation, plongée, eaux vives, escalade, ski de randonnée, spéléologie, etc.). Elles sont aussi fonction du type de public (âge, handicap).