Documentaliste

Date d'émission: 

01/12/2016

Type de fiche: 
métier
Famille de métier: 
3 - Gestion des connaissances
Typologie: 
Métiers contribuant à la préservation de la biodiversité
Finalités du métier : 

Le ou la documentaliste sélectionne et diffuse de l’information en vue de soutenir les objectifs stratégiques et les projets de la structure. Il ou elle conçoit et réalise des services et des solutions adaptés pour utiliser et valoriser la ressource documentaire. Il ou elle est chargé(e) de la mise à disposition de ressources documentaires à l’usage des équipes, du public et des partenaires de la structure.

Missions et activités principales : 

Rechercher l’information et réaliser la veille documentaire :

Définir et mettre en place des stratégies de recherche et de veille d'information,
Sélectionner des sources d'information et outils de veille et les organiser,
Assurer la veille documentaire dans les domaines concernés, collecter les informations,
Analyser les demandes des utilisateurs internes ou externes et réaliser la recherche.

Gérer des ressources documentaires :

Participer ou définir la politique documentaire (constitution du fonds, utilisation),
Gérer l'acquisition des fonds documentaires (commandes d’ouvrages, de documents sur tous supports) et les abonnements,
Assurer le classement et l’archivage des documents ou des supports collectés,
Mettre à jour et enrichir les bases de données documentaires.

Mettre à disposition et diffuser le fonds et les produits documentaires :

Accueillir et répondre aux utilisateurs internes, membres de la structure et au public,
Initier les interlocuteurs à l'utilisation de la documentation sous toutes ses formes et gérer les prêts,
Réaliser des dossiers documentaires à la demande ou sur des sujets prospectifs,
Éditer et partager l’information sélectionnée en utilisant les réseaux sociaux : fil d’actualité, outil de curation, agrégateur de contenus,
Participer à des réseaux documentaires (centres documentaires, centres de ressources partenaires, réseau de documentalistes…).

Compétences requises

Connaissances :

Techniques et outils spécifiques (gestion et recherche documentaire, indexation)
Fonctionnement, évolution et domaines d’intervention de la structure
Conditions de conservation des différents supports
Législation (droit de l’écrit, de l’utilisation de l’image et droit d’auteur)
Anglais

Savoir-faire :

Recherche d’information, techniques de veille
Modélisation de la connaissance
Analyse, indexation et mise en valeur de données
Analyse de la demande des usagers
Réalisation de description bibliographique, utilisation de thésaurus

Savoir-être :

Rigueur, méthode
Autonomie
Réactivité
Curiosité
Logique

Exercice du métier

Conditions et moyens :

Métier sédentaire, il comporte des déplacements occasionnels (rencontres ou réunions auprès de fournisseurs et de centres documentaires). Ce métier exige de bonnes capacités relationnelles étant donné que le (la) documentaliste est en relation avec de nombreux usagers.
Il suppose la maîtrise de matériels et de logiciels documentaires spécifiques, de logiciels de traitement d’image et la connaissance des procédures de prêt.
Utilisation d’ordinateur avec capacité de mémoire, matériel de prise de vue / vidéo projecteur, thésaurus (indexation des données), scanner, appareil photo numérique…

Évolution :

Le métier évolue en fonction des technologies en matière de conservation, traitement et diffusion de données d’information et avec le développement des réseaux et des sources d’information électroniques. La dématérialisation des données, la consultation à distance par le web, la mise en réseau de centres documentaires et l’écoresponsabilité en matière de communication impactent le travail du (de la) documentaliste.
Les environnements de travail évoluent, ainsi le (la) documentaliste travaille de plus en plus en mode projet, à distance et doit veiller au respect du droit de l’information.

Risques spécifiques :

Troubles oculaires et musculo-squelettiques (travail en station prolongée sur écran).

Accés

Missions et activités spécifiques: 

Peut être amené(e) à :

Mettre en place un système de numérisation (communication et mise à disposition)
Mettre en place des conventions légales de dépôts
Participer à des missions spécifiques de communication ou d’édition
Participer à l’organisation d’évènements ou de manifestations à vocation d’information ou d’éducation à l’environnement