Juriste

Date d'émission: 

01/12/2016

Type de fiche: 
métier
Famille de métier: 
3 - Gestion des connaissances
Typologie: 
Coeur de métier de la biodiversité
Finalités du métier : 

Le ou la juriste assure la veille, le conseil, l’expertise dans les domaines du droit de la nature et de l’environnement. Il ou elle assure un conseil juridique et transmet à ce titre des connaissances et des savoir-faire.

Missions et activités principales : 

Assurer le conseil juridique :

Apporter son expertise sur le respect de la norme juridique des documents émis (conventions, arrêtés, etc.),
Réaliser des études juridiques (études de faisabilité juridique, état de la réglementation…),
Rédiger des actes juridiques courants, participer à la rédaction et à l’analyse de textes règlementaires et législatifs,
Analyser des demandes de conseils internes et y répondre,
Instruire des dossiers.

Assurer une veille juridique :

Assurer une veille sur diverses sources (Journal Officiel de la République Française, Journal Officiel de l’Union Européenne, code permanent environnement et nuisances, lettre du réseau juridique FNE, Recueils des Actes Administratifs, Lettre globale et locale, bulletins d’informations…),
Suivre la réglementation, la jurisprudence, les projets de textes juridiques et les propositions de loi,
Diffuser l’information et la vulgariser (explications des textes et leurs conséquences).

Mener des procédures de contentieux pénal et civil :

Analyser la nature du contentieux et proposer un plan d’actions,
Assurer la recherche de responsabilités,
Traiter les dossiers de contentieux,
Représenter ou faire représenter la structure devant les juridictions et assister aux audiences,
Assurer la gestion administrative et financière des procédures et le suivi des décisions de justice.

Compétences requises

Connaissances :

Organisation et fonctionnement des administrations
Missions, enjeux, fonctionnement et organisation des structures touchant à la biodiversité
Droit de l’environnement
Droit des marchés publics, des contrats et de l’urbanisme
Procédures contentieuses (pénales, civiles, administratives)

Savoir-faire :

Rédaction d’écrits de nature juridique (mémoires, textes normatifs, analyses, notes…)
Analyse et interprétation d’un texte de droit et d’une décision de justice
Veille juridique
Techniques de communication

Savoir-être :

Rigueur
Réactivité, respect des délais (procédures)
Autonomie
Patience
Aisance à l’oral

Exercice du métier

Conditions et moyens :

Le métier demande de l’organisation et de l’autonomie. Du fait de son rôle très spécifique, le ou la juriste travaille seul dans son domaine d’activité. La responsabilité est forte en termes d’analyse et de conseil juridique. Le métier nécessite un suivi permanent de l’actualité, notamment en matière de jurisprudence. Il oblige à la confidentialité (devoir de réserve).
Ce métier implique des relations régulières tant en interne qu’en externe et des déplacements fréquents au niveau régional et national, notamment pour intervenir dans des colloques, séminaires, formations, et assister éventuellement à des audiences.

Évolution :

Le métier est impacté par l’émergence de nouveaux domaines du droit, l’évolution de la réglementation, la judiciarisation de la société et les réformes successives liées à l’environnement.

Risques spécifiques :

Troubles oculaires et musculo-squelettiques (travail en station prolongée sur écran).

Accés

Missions et activités spécifiques: 

Peut être amené(e) à :

Intervenir dans le cadre d’évènements, de colloques ou de formations dans son domaine d’activité
Tenir un rôle d'expert dans différentes instances
Participer à la rédaction d'articles ou autres publications